Comment développer l’hypnose dans les soins ?

L’hypnose est une pratique qui favorise un état hypnotique appelé transe hypnotique, permettant la communication avec l’inconscient. Les recherches ont mis en évidence les effets de l’utilisation de l’état de conscience modifié sur les réseaux internes du cerveau, ayant valu un regain d’intérêt pour l’hypnose de la part des professionnels du soin. De la relation entre le patient et son praticien, à la prise en charge de la douleur aiguë de la patiente lors du travail et l’accouchement, en passant par la prise en charge de la douleur chronique par le médecin, les domaines d’application de l’hypnose thérapeutique sont nombreux.

L’hypnose thérapeutique et ses indications

Utilisé par de nombreux professionnels du soin, le travail en hypnose thérapeutique peut accompagner les patients tout au long de leur parcours de soins. L’importance des techniques hypnotiques a été démontrée en médecine, aussi bien dans la prévention que le soulagement de la pathologie et de l’anxiété qui lui est liée. Qu’elle soit utilisée en complément d’une anesthésie, lors d’une intervention chirurgicale ou de façon formalisée lors d’une consultation, cette technique médicale s’adapte facilement à diverses situations cliniques.

L’hypnoanalgésie

Confronté chaque jour aux effets de la douleur, le soignant a recours à la suggestion d’analgésie pour soulager les patients. Favorisant la transe hypnotique, un état entre le réveil et le sommeil, l’hypno-analgésie est une pratique médicale qui est le plus souvent utilisée en complément d’une anesthésie locale pour la prise en charge de la douleur. Cette technique est également utilisée comme anesthésie en petite chirurgie.

Une formation en hypno-analgésie va permettre aux infirmiers d’apprendre les techniques d’hypnose nécessaire pour la prise en charge de la douleur aiguë liée aux soins, comme la douleur de la patiente lors du travail et l’accouchement par exemple.

L’hypno-sédation

Utilisée durant l’ intervention chirurgicale au bloc opératoire, en association ou non à une anesthésie médicamenteuse, les techniques d’hypnose permettent de bloquer la circulation des neurotransmetteurs afin de soulager la douleur. Amenant un état de conscience modifié, à mi-chemin entre le rêve et la réalité, cette pratique médicale intervient sur le corps et l’esprit. Une formation en hypno-sédation va transmettre à l’infirmière ou l’infirmier les techniques pour agir sur la douleur au bloc opératoire lors d’une intervention chirurgicale

L’hypnose au cœur de la relation patient-soignant

Le praticien a recours à l’hypnose conversationelle ou communication hypnotique durant la séance d’hypnose pour favoriser le travail de coopération avec la personne et guider celle-ci vers la voie de la relaxation totale. Cette technique peut également être utilisée dans l’approche de la personne dans le contexte du soin. En créant un cadre relationnel particulier, la façon de communiquer des infirmiers constitue un des facteurs de réussite du soin proposé.

L’hypnose conversationnelle s’acquiert avec le temps. Elle s’intègre progressivement avec la pratique pour être finalement un langage naturel du médecin, l’infirmier ou l’infirmière. Cette pratique est désormais intégrée dans leur pratique quotidienne par de nombreux professionnels de santé tels que les infirmiers, psychologues, psychothérapeutes. Une formation en communication hypnotique permet de transmettre à l’infirmière ou l’infirmier les outils nécessaires pour créer un lien avec la personne soignée et mettre en place une communication personnalisée prenant en compte les caractéristiques de la personne et celles de son entourage.