Comment s’auto-hypnotiser pour arrêter de fumer ?

En France, des milliers de personnes paient le prix fort à cause des conséquences du tabac chaque année. Cigarette électronique, patchs, chewing-gum et autres alternatives sont destinés à l’arrêt tabagique, mais rien n’y fait ! Car oui, l’addiction à la cigarette découle d’un ancrage profond de notre habitude. En changeant les perceptions sensorielles, émotionnelles et corporelles du tabagique, l’hypnothérapie parvient à le libérer de ses comportements. Pour cette raison, l’hypnose séduit de plus en plus de fumeurs bien décidés à en finir avec la cigarette.

Comment l’hypnose intervient dans le sevrage tabagique ?

L’hypnose repose sur le mécanisme de la suggestion

A chaque séance, le praticien commence par amener le fumeur dans un état de relaxation profonde et de conscience modifiée. Il formule ensuite de nombreuses suggestions hypnotiques afin de changer la perception de la cigarette. Certaines seront associées au goût ou à l’odeur, d’autres inhérentes au manque de souffle ou à certaines pathologies respiratoires. Le sujet reçoit celles qui lui sont les plus motivantes.

L’hypnose aide à modifier le comportement par rapport à la cigarette

Pendant la séance d’hypnose, le patient est amené à modifier son expérience subjective, à altérer ses perceptions, sensations, émotions, pensées ainsi que son comportement.

L’hypnothérapeute aide à modifier les croyances et les peurs du sujet face au sevrage tabagique. Par exemple, la peur de prendre du poids suite au sevrage va être remplacée par  un futur sans cigarette positif et agréable.

L’hypnothérapeute cherche à comprendre les causes de l’addiction

Pour la réussite de la thérapie, le thérapeute adapte ses suggestions et métaphores hypnotiques en fonction du discours et de la personnalité de chaque patient.

Pour cela, il explore le  rapport au tabac, les  motivations et les causes qui poussent le patient à fumer en s’appuyant sur une série de questions réponses lors du premier entretien.

L’hypnose traite les effets secondaires liés à l’arrêt tabagique

Il n’est pas rare que le sevrage tabagique provoque des effets secondaires tels que la prise de poids, l’anxiété et la dépression, pouvant entraîner une rechute précoce. On pourra dès lors faire appel à l’hypnose dans ce cas pour garantir la durabilité du sevrage.

Comment s’auto-hypnotiser pour arrêter de fumer ?

Savez-vous que vous êtes tout à fait capable d’arrêter de fumer en changeant les habitudes ancrées dans votre inconscient ? Être à la fois hypnotiseur et hypnotisé vous permet de modifier en profondeur votre perception du tabac en toute autonomie. Il est toutefois recommandé de pratiquer au préalable quelques séances d’hypnose pour mettre en route le processus. L’auto-hypnose peut  intervenir en complément pour consolider le changement.

La technique pour arrêter de fumer par auto-hypnose fonctionne aussi bien sur les sujets faiblement que ceux très fortement dépendants à la nicotine. Elle calme les symptômes de manque sévère aux composants du tabac et aux gestes et comportements addictifs. Les étapes de la séance d’auto-hypnose sont les mêmes que celles expérimentées lors d’une consultation au cabinet :

  • Induction en position assise dans un fauteuil.

  • Phase de pesanteur.

  • Phase d’engourdissement

  • Suggestions thérapeutiques

  • Réveil.