Comment s’auto-hypnotiser pour dormir ?

La prise en charge de l’insomnie et des problèmes d’endormissement est nécessaire dès lors que les troubles s’étalent dans le temps ou affectent la qualité de vie de la personne. Recourir aux techniques de l’hypnothérapie est dans ce cas recommandé, notamment si l’on ne souhaite pas recourir à un traitement chimique. Réalisée en quelques minutes, l’autohypnose est une technique qui permet de modifier son état de conscience afin de lâcher-prise et intervenir au niveau de l’inconscient. L’autohypnose pour dormir permet de s’adresser à l’inconscient afin de lever les troubles à l’origine des problèmes de sommeil.

Comment l’hypnose parvient-elle à nous endormir ?

 

Le sommeil est un phénomène agréable qui vient naturellement la nuit. Lorsque les pensées sont trop intenses ou le cerveau en ébullition, l’énergie est condensée dans la tête au lieu d’être répartie dans le corps. Notons que le mécanisme créatif du cerveau est activé pendant la nuit. Ce qui favorise les insomnies.

 

L’hypnose agit sur les troubles psychologiques tels que les phobies, le stress et le manque de confiance. Cette technique intervient aussi sur les causes les plus fréquentes des problèmes d’insomnie tels que le stress, l’anxiété, les ruminations en boucle et les pensées négatives.

 

Les techniques d’hypnose sont utilisées pour permettre à la personne de lâcher-prise et faire abstraction des situations externes qui favorisent l’excitation et gênent l’endormissement.

 

Comment réussir une séance d’auto-hypnose pour dormir ?

Durant la séance d’hypnose, le travail de l’hypnothérapeute consiste à amener le patient vers un état de conscience modifiée afin de communiquer avec l’inconscient et permettre le retour à la santé du corps et de l’esprit.

 

Le thérapeute utilise les suggestions hypnotiques pour traiter les insomnies. Cette technique est également à la portée du patient lui-même grâce à des séances d’autohypnose pour dormir. D’ailleurs, maîtriser l’autohypnose est recommandé en cas d’insomnies chroniques. Néanmoins, rien ne vaut, au préalable, une séance d’hypnose avec un praticien pour appréhender les étapes de l’auto-hypnose et apprendre à se détacher du monde extérieur.

 

Avant de commencer vos séances, définissez l’ objectif à atteindre. L’objectif doit être précis. Le lieu doit être à la bonne température, dans les 16 à 18 degrés. Fermez les yeux et concentrez-vous sur les choses agréables de votre vie. Ensuite, faites-vous confiance et apprenez à développer vos ressentis et vos émotions

Des exemples d’exercices pour plonger dans les bras de Morphée toutes les nuits

De nombreuses techniques de sophrologie et d’hypnose permettent de conduire le patient vers la relaxation et la visualisation pour détendre l’organisme :

 

La bulle de sommeil

Il s’agit d’ imaginer au-dessus de votre tête une bulle de sommeil. Cela peut être une bulle de lumière, ou une bulle d’énergie qui contient du sommeil, comme si le sommeil pouvait être une matière.

 

Les doigts en rythme

Allongé, laissez vos doigts tapoter en rythme sur le matelas, jusqu’à se décharger complètement des problèmes rencontrés dans la journée et basculer dans l’endormissement.

Ralentir les pensées

En ralentissant vos pensées, vous pouvez petit à petit laisser plus d’espace au silence. Un rythme lent permet de calmer le corps, de calmer la respiration et le rythme cardiaque.